La Dysplasie

Pas si courante que cela en Fila de São Miguel. Ce qu'il faut savoir c'est que le standard du Fila de São Miguel précise un angle coxo-fémoral ouvert (angle interne de la hanche), hors lors du dépistage de la dysplasie on calcule l'angle externe de la hanche (qui doit être supérieur à 105°) il est bien évident qu'un fila qui a une excellent angulation peut, si la radio a été incorrectement faite car hanche bloquée et/ou mal positionnée du fait de son angulation, très vite être catalogué C  alors qu'il n'aurait aucun problème réel lié aux hanches juste une angulation qui ne rentre pas dans les critères de la grille de cotation de la dysplasie, d'autant que le fila est un chien très souple.

Donc faites attention, quand vous faites faire les radios de dysplasie à vos chiens, au protocole de tranquillisation et à la manière dont les radios sont faites, afin d'éviter d'éventuelles erreurs de manipulation qui pourraient modifier la lecture officielle.

Qu'est ce que la Dysplasie de la hanche?

Le fémur possède une tête qui s'emboîte dans la cavité glénoïde du bassin. Il y est maintenu grâce à une capsule fibreuse tout autour de l'articulation, par les muscles de la région (les fessiers entre autres) et par un ligament dit ligament de la tête, qui la fixe au fond de la cavité glénoïde.

Lors de dysplasie de la hanche, il existe une laxité excessive du ligament de la tête, et celle-ci se « promène » alors anormalement dans sa cavité.

A plus ou moins long terme, ce mal-fonctionnement va déboucher sur l'apparition progressive d'arthrose, et d'une déformation de la cavité.

Elle est rencontrée chez de nombreuses races de chien qu'on ne pourra pas toutes citer: ce sont principalement des chiens de races moyenne et grande.

Jusqu'à 20% et plus des chiens de certaines races sont atteints.

S'il ne fait aucun doute que la transmission est héréditaire, les facteurs d'élevage sont également importants dans l'apparition de la maladie: une alimentation de bonne qualité, bien équilibrée, en minéraux en particulier (calcium et phosphore), est importante lors de la croissance de ces chiens de grand format. De même qu'un excès d'exercice et des traumatismes articulaires chez des jeunes chiots peuvent favoriser l'apparition de troubles de la croissance tels que la dysplasie de la hanche.


Le mode de transmission génétique de la maladie est complexe et il est difficile de dépister la maladie de bonne heure. L'éradication du problème demande donc beaucoup de temps et d'effort de la part des éleveurs et de la société centrale canine (SCC) .

 

Il est difficile de dépister les premiers signes de la maladie.

Chez les jeunes chiots, on pourra d'abord remarquer une démarche bizarre, chaloupée (le chien dandine du train arrière, démarche normale pour le Fila de São Miguel mais il faut tout de même faire attention). Toutefois, de nombreux chiots présentent cette démarche, qui ne présume pas d'une quelconque évolution vers un problème grave.
Les premières douleurs peuvent apparaître vers l'âge de 6 à 8 mois, mais elles peuvent également passer inaperçues et se résoudre rapidement.

Les signes d'appel sont ensuite ceux dû au développement plus ou moins précoce d'arthrose. Le chien présente une boiterie, principalement à froid, c'est-à-dire le matin ou après être resté longtemps couché. Les signes et le développement de l'arthrose sont toutefois très variables d'un chien à l'autre: certains chiens présentant une dysplasie très importante (grande laxité articulaire) ne développeront pas d'arthrose avant cinq ou six ans, alors que d'autres présentant un léger défaut seront atteints très tôt et de façon intense.

tableau des stades de dysplasie

Dysplasie A
Dysplasie B
Dysplasie C
Dysplasie D
Dysplasie E
Pas de dysplasie
hanches presque normales
signe de dysplasie
dysplasie importante
dysplasie grave nécessitante l'opération de la hanche (la tête du fémur est alors complètement luxée)

Diagnostic

Le vétérinaire peut suspecter cette maladie chez un chien par un examen rapproché des membres. Le diagnostic de certitude est posé grâce à la radiographie. Cette radiographie est réalisée après l'âge de un an, car avant, nous risquons de ne pas détecter la maladie.

De nombreux clubs de races pratiquent un dépistage systématique de cette affection par des radiographies précoces.

Traitement

Comme nous l'avons dit plus haut, les signes de la maladies sont liés à l'apparition d'arthrose, qui entraîne une douleur de l'articulation. Le traitement peut être médical ou chirurgical. Le traitement médical consiste en l'administration d'anti-inflammatoires qui soulagent la douleur.

Il existe également aujourd'hui de nombreux traitements dits chondroprotecteurs, sous forme d'injections ou de comprimés et granulés, qui se font par cure, et permettent de ralentir l'évolution de l'arthrose et de réduire également la douleur, en synergie avec les anti-inflammatoires.

Les traitements chirurgicaux sont nombreux, et leur choix doit être fait pour chaque chien, en fonction de l'individu, de son état de santé et de l'étendu de son problème.

Retour Akita          Retour FSM

lecture dysplasie

Exemple de lecture de dysplasie C'Kumo of Neko Ken

Validation de titre

Est accepté pour la recommandation et l'homologation de titre de champion de France:

En Fila de São Miguel hanches radiographiées A - B ou C

En Akita Inu hanches radiographiées A ou B